FRAGMENTS Nuit Blanche

FRAGMENTS Nuit Blanche

Exposition FRAGMENTS
du 1 au 22 juin 2024
avec Daniel Bourgais, Dylan Cote et Pierre Lafanechère

> Dossier de Presse

Dans le cadre de la Nuit blanche 

https://www.paris.fr/evenements/daniel-bourgais-dylan-cote-pierre-lafanechere-exposition-fragments-57921 


L’exposition Fragments présente les créations de Daniel Bourgais, Dylan Cote et Pierre Lafanechère, autour des territoires et leur appréhension à travers des outils digitaux. 

Daniel Bourgais, artiste et architecte, présente deux projets autour du territoire ; “La Ceinture, paysages invisibles” autour de la petite ceinture de Paris, et “Fragment de paysages” réalisé à Courbevoie. L’artiste illustre ces espaces urbains à travers des portraits en nuages de points, réalisés à partir de multiples prises de vues.

Dylan Cote et Pierre Lafanechère artistes membres du collectif Oyé, présentent deux séries Framed Earth et Earthsatz dont les paysages sont capturées à partir Google Earth, puis réinterprétés avec des outils de photogrammétrie, et mise en scènes dans des univers 3D.

En photographiant des espaces ou les capturant dans l’espace digital, l’utilisation de la photogrammétrie comme outil de post-production, leur permet d’offrir une réinterprétation de ces territoires.

La thématique de la fragmentation du réel est récurrente dans leurs travaux respectifs, laissant transparaître la volonté de collecter les traces d’un monde en mutation. Ces paysages urbains numérisés deviennent des vestiges figés dans une dimension entre le réel et le fictionnel. 


Cette tendance s’illustre aussi dans la vidéo Fragments réalisée par Dylan Cote, en collaboration avec l’artiste de musique électronique Traumer (Romain Poncet), explore l'hybridation d’artéfacts digitaux représentant des fragments rocheux. Ces éléments géologiques fictionnels remettent en question la frontière entre le tangible et le virtuel, à travers la reproduction numérique.


Les univers digitaux oniriques présentés à l’exposition Fragments, renvoient à notre imaginaire collectif de la représentation et de la composition du paysage en photographie et en peinture classique.
Pour autant la perturbation de l’horizon, territoires parcellés, défient les lois de la physique et stimulent notre perception de la réalité, repoussant ainsi les frontières de notre compréhension de l'espace.


Retour au blog

Catalogue